Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Tam-Tam :

  • : JF 24 ans partage expérience du cancer
  • : J'ai eu en octobre 2005 un cancer du côlon. Je suis en rémission depuis une CHIP en janvier 2007.
  • Contact

Rechercher

15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 16:07
Ca y est, la 21ème cure est finie!!!! Il en reste 2 avant la trève de Noël!
Elle avait plutôt mal commencée, mais elle aurait pas pu se finir mieux!

Lundi matin, je vois ma chimiothérapeuthe qui me demande si tout va bien, comme d'habitude je lui dis que j'ai beaucoup de nausées et que je vomis le premier jour de la chimio. Et comme d'habitude, elle me propose les même médicaments que je prends depuis le début mais qui n'ont aucun effet sur moi. Elle me donne la prescription pour la cure, c'est une feuille qui décrit les produits que je dois recevoir la concentration et la durée. J'arrive à l'hopital de jour et je commence ma cure.

Je suis super fatiguée, donc je sens que je vais craquée quand l'infirmière s'approche avec l'aiguille.  Manque de pot, j'arrive pas à  pleurer, je me sens mal, ,mais j'arrive pas à évacuer mon stress.  J'essaye de m'endormir, mais à chaque fois que je ferme les yeux j'ai la visite des infirmières. Je suis plus vraiment en stress, mais je commence à avoir des nausées. Heureusement à ce moment, l'esthéticienne avec qui j'avais rendez-vous arrive. J'aurais bien besoin d'une épilation ,mais je suis pas d'humeur à souffrir! Je lui demande un simple massage du visage. C'était trop cool!! Mais dés qu'elle arrête, je sens les nausées revenir.

Entre temps, mon plateau repas est arrivé. Je me mets devant, si je mange un peu, ça peut faire passer les nausées. Mais, je comprends pas ce qu'il m'arrive, enfin si! Je sais! J'en ai marre, j'ai même pas la force de couper mon bot de viande et la, j'éclate en sanglots. J'en ai marre de ne pas avoir assez de force pour manger ,alors que ça pourrait calmer les nausées. L'infirmière qui m'a branchée arrive et elle me dit "Ca y est vous avez réussi à pleurer, ça va aller mieux maintenant!" Franchement, je suis bien entourée à l'hopital, les infirmières étaient là et la personne qui m'apporte mon plateau repas (qui essaye toujours de me trouver ce qui me fait envie, cet été j'avais droit à 2 glaces comme déssert!!).

Malgré tout ça, j'en ai marre de supporter ça toute seule. J'appelle mon ami pour qu'il me trouve quelqu'un pour venir me chercher, j'ai pas envie de devoir prendre le taxi. Malheureusement, il a une réunion qu'il ne peut absolument pas manquer. Il arrive quand même à demander à un ami de venir me chercher. Je suis soulagée pour le moment.

En effet, l'infirmière arrive pour me mettre la pompe qui m'injectera du produit pendant 48 heures. Et la, j'ai un éclair! J'ai pas eu l'Avastin? C'est un des produits que j'ai normalement. Branlebat de combat, l'infimière essaye de contacter la chimiothérapeuthe, il faut refaire la prescription, il faut l'envoyer à la pharmacie et cele-ci doit préparer le produit. Ca a l'air simple comme ça, mais ça a mis 3 heures, et une demie heure de plus, car il faut bien l'injecter ce foutu produit!!
Donc j'étais super déçue, car plus tard je suis branchée à ma pompe et plus tard on l'enlève. Normalement, je suis débrachée vers midi, donc le matin je dors et je suis déperfusée. Etant donné que j'ai été branchée vers 16h30, je devrais supporter ma pompe tout une aprés-midi, grosse déception!! Enfin, je suis pas toute seule, JR est venue me chercher donc je me sens  moins sans défense.

Je finis par rentrer chez moi et je me mets au lit. J'ai des nausées, je vomis toutes les heures, truc normal!! Mardi je me réveille et je suis pas trop mal. Enorme surprise, j'ai quasiment pas de nausées. Et ce, jusqu'à la fin, qui est arrivée plutôt que prévue (vers 15h) je n'ai pas eu de nausées, je suis fatiguée, mais j'ai envie de manger et si j'avais de la chantilly, je viderais la bouteille!!

Je pense que lorsque j'ai attendu l'Avastin, j'avais du sérum phisiologique qui passait et j'ai beaucoup bu d'eau avec du sirop de menthe, ce que je ne fais pas d'habitude car j'ai pas envie de boire. Bref, je crois que tout ce liquide que j'ai ingéré m'a permis d'être mieux hydratée et de diminuer mes nausées.

Finalement, tout est bien qui finit bien!!

Partager cet article

Repost 0

commentaires