Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Tam-Tam :

  • : JF 24 ans partage expérience du cancer
  • : J'ai eu en octobre 2005 un cancer du côlon. Je suis en rémission depuis une CHIP en janvier 2007.
  • Contact

Rechercher

15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 16:54
Je voudrais juste revenir sur mon dernier article! Quand je commence à écrire je me disperse un peu et j'oublie ce que je souhaite écrire.

Je sais ce qui m'a fait craquer quand j'étais à l'hopital. J'ai croisée Sylviane (la personne qui m'apporte mon plateau repas à l'hopital de jour) dans le couloir, elle m'a reconnue et elle m'a dit  "à tout à l'heure!". Ensuite j'arrive à l'hopital de jour et je retrouve un docteur que j'avais oas vu depuis 6 mois, elle aussi me reconnaît et me demande comment ça va et la suite de mon traitement.

D'abord, tout simplement, je lui ai dit que j'étais toujours là, et que c'était donc pas signe de bonne santé. Et ensuite j'ai réfléchi au fait que j'étais devenue une habituée. Ca fait plaisir que les gens me reconnaissent, essayent de me réconforter, mais c'est pas normal d'être une habituée d'un tel service à 24 ans.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Schéra 12/03/2007 14:05

Je me demande en lisant ce commentaire quelle est la phrase la plus facile, arrogante et antipathique?
Après réflexion, je dirai que c'est celle qui manque le plus d'optimisme, c'est à dire celle qui nous force à  comparer les différents niveaux de souffrance pour pouvoir se situer sur une échelle du malheur.
Toute souffrance, quelque soit son "niveau", n'est pas normale, et ce que l'on soit jeune ou vieux. Je ne vois donc aucune arrogance dans l'expression d'une souffrance venant d'une jeune fille de 24 ans.

Julien 18/11/2006 11:14

C\\\'est pas normal d\\\'etre une habituee d\\\'un tel service a 24ans... ca me laisse perplexe, quelle est la repartition de l\\\'age des personnes ayant un cancer ?C\\\'est pas normal d\\\'etre une habituee d\\\'un tel service a 24ans...Ce n\\\'est pas normal d\\\'avoir un corps qui n\\\'est pas a la hauteur de ses esperances ? Tu aurais pu etre nee avec une deformation, etre handicapee, etre fortement allergique (avec oedemes), etre asmathique, avoir de l\\\'eczema... et bien d\\\'autres maladies qui doivent se soigner ( tenter d\\\'appaiser les effets) toute la vie... Alors oui, tout le monde n\\\'est pas comme ca, mais tu aurais pu etre laide, conne, pauvre, pommee, violentee, sequestree, soumise, desaimee, vivant la guerre au quotidien...  et la je pense que je touche toute la population mondiale (bon j\\\'en oublie certe :-D ), finalement est-il juste que toi tu ais une vie ideale ? Il nous arrivera tous a un moment ou a un autre qqchose de vraiment mal. C\\\'est pas normal d\\\'etre une habituee d\\\'un tel service a 24ans... Alors oui, ca t\\\'arrive alors que tu es jeune, mais vaut il mieux que ca t\\\'arrive maintenant ou plus tard (oui c\\\'est une tres mauvaise question ;-) ), quand tu seras plus vielle, plus faible ? C\\\'est pas normal d\\\'etre une habituee d\\\'un tel service a 24ans... Il faut son lot de malheur pour savoir apprecier la vie. Qu\\\'est-ce que c\\\'est que cette phrase facile, arrogante, antipathique? Je suis conscient que du jour au lendemain, je peux devenir malade, subir un accident domestique, de voiture, brule dans un bus :-| C\\\'est pas normal d\\\'etre une habituee d\\\'un tel service a 24ans... Oui c\\\'est pas normal. :-(

Dany 16/11/2006 00:43

Non c'est pas normal, mais je suis sûre que ça va pas durer!!! tu dois être sympa pour avoir du rab de glace. Si j'étais plus près je t'apporterais un carton de bombes de chantilly!

Amandine 16/11/2006 13:25

Je pense que j'ai du rab, car je suis la "petite jeune" et j'essaye de rigoler avec les personnes que je vois à l'hopital.  D'ailleurs, c'est bizarre, mais je discute avec mes voisins de chambre, comme si jétais une "visiteuse de malade". Ce sont surtout des personnes agées, donc elles me parlent de leurs vies. J'ai parlé avec un gars qui avait été en classe avec Fidel Castro, et il m'a raconté comment il était parti de Cuba pour arriver à Paris. C'est super agréable de discuter d'autre chose que de la maladie.