Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Tam-Tam :

  • : JF 24 ans partage expérience du cancer
  • : J'ai eu en octobre 2005 un cancer du côlon. Je suis en rémission depuis une CHIP en janvier 2007.
  • Contact

Rechercher

12 novembre 2006 7 12 /11 /novembre /2006 23:56
Je reviens du resto. J'ai bien mange!
Et comme aprés chaque bon repas, j'aime bien finir par un bon déssert. Je choisis une salade de fruits avec 2 boules de glace et crème chantilly. J'attends avec impatience que l'on nous apporte notre commande. Voici le serveur qui baragouine quelques mots incompréhensibles, mais dans l'ensemble, je comprends qu'il n'ya plus de chantilly...Et la, le monde autour de moi s'arrete! Non, j'exagère! Mais j'attendais tellement de manger de la crème chantilly que j'ai vraiment été trés frustrée.
Je commande une salade de fruits toute simple. Elle était bonne mais toute simple!! Et pendant le reste du repas, mes amis se moquent de moi à cause de la chantilly. Je ne peux pas leur expliquer pourquoi je tenais à manger ma chantilly, alors j'essayais de changer de sujet de conversation. Maintenant que je suis rentrée, que la soirée est terminée, je peux essayer d'expliquer la déception que j'ai eue.

C'est tout simple, demain j'ai une chimio. La 21ème!
Depuis toujours, la chantilly c'est mon truc, je suis une vraie gourmande de chantilly. Mon soucis, c'est que dés demain matin, je détesterai le goût crémeux et sucré de la chantilly. Et ça, pendant au moins 5 jours. Alors que c'est mon péché mignon. J'aimerais avoir envie de manger de la crème chantilly et des fraises et du mont-blanc à la pistache quand j'ai des nausées. Mais j'ai envie de rien et pire que ça, ça me dégoute.

Donc voila grossièrement le malaise que j'ai ressenti ce soir. J'accepte la règle du jeu qui dit que "Tous les 14 jours je dois recevoir une cure de Folfiri. Et que cette cure provoque des nausées, la perte des cheveux et de la fatigue". Mais rien ne dit dans cette règle que je ne peux plus apprécier et être dégoutée de ce qui me fait plaisir d'habitude.

Je commence à cerner de plus en plus ce qu'est  "être malade d'un cancer". C'est plus qu'avoir une dégénérescence de ces cellules, c'est aussi ... je sais pas comment l'expliquer!! En ce moment, je me dis que quand on est malade, on essaye de trouver des choses qui nous réconfortent qui nous font oublier la maladie. En quelque sorte, on s'accroche à des branches.
Quand on a le cancer, c'est pareil, on se trouve des branches, on s'y accroche, parfois ça permet de se sentir mieux et de repartir plus fort et d'autres fois, la branche casse et on comprends pas pourquoi on ne peut pas faire comme s'y de rien n'était, on n'a pas le droit d'oublier un instant que notre  vie a changé.

Je m'arrête la, car j'ai l'impression de divaguer! C'est difficile d'expliquer ce que l'on ressent, surtout, quand on n'arrive pas à se l'expliquer soi-même. J'avais pas encore écris d'article à chaud comme ce soir. D'habitude, j'écris des articles sur ce que je vis mais avec au moins une semaine ou deux de recul. Je sais pas si ce que je viens de dire est clair ou intéressant, mais j'avais envie de le dire, alors, voila, c'est fait! 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

olga 09/01/2007 02:50

salut,
tu sais je te trouve super , ton courage, ta force , vraiment j'espere que ca se passera au mieux pour le 22.
mon pere  a la meme maladie que toi, on me dit qu'il ne pourra aps la subir et ca me desespere.
je pense a tes proches et a la detresse qu'ils doivent subir et je pense a toi aussi qui doit te sentir prisonniere de ce corps!
j'aimerai tellemetn que dieu enende nos pières et qu'il guérisse tout les gens malades car la maladie à ce stade là c'est une injustice.
on dit que les clefs de la uérison sont en nous , je te souahite de les trouver!
Bisou
Olga

Amandine 09/01/2007 11:41

Bonjour,Je pense que ca doit etre dure d'etre a cote d'un proche malade et de ne rien pouvoir faire. Je ne sais pas comment ca se passe pour ton pere, mais je pense que tu devrais lui faire oublier qu'il est malade, quoiqu'il arrive, tu peux encore profiter de sa présence. Pendant une chimio, j'ai rencontre un homme a qui les medecins avaient conseille d'arreter les chimio car il n'avait plus de globules blancs. Donc a la moindre petite infection il risquait sa vie. Mais il faisait quand meme ses chimios. Il m'a dit qu'il gagnait un peu plus de temps tous les jours. C'etait du benefice par rapport a ce que cette maladie aurait pu lui faire. Ca lui a permis de voir ses arrieres petits fils, de voir la cérémonie de diplome de son petit fils. Et je suis sûre qu'il a encore vu beaucoup de choses depuis que je lui ai parle!Bien sûr, je pense que pour certains malades, la maladie doit les empêcher de faire quoi que ce soit, mais rien qu'une visite pour parler du bon temps ou partager un gros gateau au chocolat avec plein de chantilly.... :-)Mais sinon, tu as raison, c'est une injustice!! J'arrive pas a comprendre pourquoi une maladie peut se déclencher comme ça, sans raison. On est malade parce qu'on est resté au froid, parce qu'on a manipule des produits dangereux, parce qu'on a de mauvais gènes.... Mais comme ça, sans raison, je comprends pas....En tout cas, ce qui est sûr, c'est que l'on est maître de sa vie. Bien sûr je suis malade. Mais j'ai décidé que cette maladie ne gâcherait pas ma vie. A bientôt, je suis de tout coeur avec toi.Amandine

julien 17/11/2006 23:47

Desole d\\\'avoir scie la branche a laquelle tu voulais t\\\'acrocher...  Voici ce qui arrive quand on ne te vois plus comme qqun de malade. Je pense que d\\\'un cote ca te fait plaisir qu\\\'on te prenne pour qui tu es et non pas pour Amandine la malade. D\\\'un autre on se laisse entrainer par le jeu... desole.

Dany 15/11/2006 13:39

comme je comprends tes envies de petits plaisirs et ta frustation! Je viens de lire ton blog. Tu es une gagnante et tu le terrasseras cet immonde ennemi, qui ose te priver d'envie de chantilly pendant la bataille! Courage et à bientôt!