Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Tam-Tam :

  • : JF 24 ans partage expérience du cancer
  • : J'ai eu en octobre 2005 un cancer du côlon. Je suis en rémission depuis une CHIP en janvier 2007.
  • Contact

Rechercher

29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 20:46
Voici mon dernier challenge : La parisienne.

C'est une course de 6 km aux pieds de la Tour Eiffel. Elle a eu lieu le 13 septembre.

Cet été, ma société m'a proposée de m'y inscrire. C'est à ce moment que j'ai pris connaissance de cette course. Et tout de suite, le défi m'a semblé réaliste. 6 km, même en marchant, on met 1h.

Donc je me suis remise au sport. J'ai profité de 5 jours de vacances en août pour aller à la piscine, faire du roller, des jogging. J'ai souffert ! Ca faisait tellement longtemps que je ne m'étais pas remuée autant. J'ai ensuite essayé de courir de temps en temps. Sans réel succès.

Et finalement, un de mes collègue m'a planifié des séances d'entrainement pour être capable de courir à 8km/h. Pendant 3 semaines, j'ai couru 5 jours par semaine, entre 20 et 40 minutes. Je me suis achetée un cardio-fréquencemètre et j'ai appris à gérer ma vitesse pour tenir la longueur.

Le jour de la course, je ne savais pas trop ce que j'allais faire. J'avais pas couru la distance une seule fois avant. J'étais suréxcitée à l'idée de courir dans les rues de Paris au milieu de 17 000 nanas, la musique à tous les coins de rues et les gens tout au long qui nous encourageaient.

Aprés les 2 premiers kilomètres, j'ai cru que je n'arriverais pas à finir. J'ai pris mon temps, quelque soit le temps que j'allais mettre, l'important était de finir. Mes pulsations étaient au max (173). Et finalement, j'ai vu la ligne d'arrivée. Je l'ai passée à 184 pulsations, j'ai cru que j'allais tomber dans les pommes. J'étais épuisée, je n'en revenais pas que c'était déjà fini. C'était bizarre, un sentiment de soulagement mais un regret de ne pas avoir donné tout durant toute la distance. Et puis comme d'habitude, une envie d'aller aux toilettes, je crois que c'est ça qui a gaché mon arrivée.

Mais bon, c'est pas grave, parce que maintenant, c'est officiel, je suis suffisamment en forme pour courir 6 km et 300 mètres en 50 minutes sans m'arrêter !!!
Il faudrait maintenant que je continue à courir de temps en temps, et ça, je n'y arrive pas. Pourtant quand je m'entrainais, j'avais de trés bonnes sensations, un vrai plaisir à courir. Mais sans objectif, c'est difficile de faire les choses.

Enfin voilà, je voulais partager ma réussite avec vous.
Il y a 4 ans jour pour jour, j'étais à l'hopital ne sachant pas ce qu'était une chimio.
Il y a 3 ans, j'étais à la Réunion, pour me remettre de 23 séances de chimio.
Il y a 2 ans, je reprenais tout doucement le travail à temps partiel.
Il y a un an, je travaillais à temps plein.
Et cette année, je cours 6km aux pieds de la Tour Eiffel en 50 minutes!!!!!

J'espère réllement pouvoir vous redonner du courage et pleins d'espoirs.

PS : Et pour vous faire rêver, en novembre je vais au Kenya !

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine - dans Divers
commenter cet article

commentaires

gouttas brigitte 27/01/2010 15:27


Bonjour,

Tout désolée de noe pas voir répondu plus tôt mais j'ai eu quelques petits soucis par rapport à ma maladie mais je vous rassure sans gravité, j'ai d'abord eu unquelques difficultés à respirer
pendant quelques mmois jusqu'à mon talque la plèvre au mos de décembre et àprès les fêtes je me suis retrouvée pendant quinzes jours à l'hopital eves deux crises d'épilepsieen un week end mais je
crois que de
deux ans que je suis malade j'ai dû mal à surmonter quelques stesses mais je garde toujours le moral quoique qu'il arrive. Je suis rentrée de l'hopital hier et je vis bien , fatiquée bien sur, mais
je passe à autres choses . Je reprends la chimio le mois prochain afin de mettre en forme mes marqueurs sont en encore à 5OOO mais j'y crois
Garde courage car rien est perdu


Amandine 31/01/2010 18:17


Bonjour,

J'aime beaucoup ton optimisme : "quelques petits soucis... sans gravité..."  Mais tu as beau minimiser les choses, quand tu parles de ta plèbre, des crises d'épilepsie, des marqueurs qui sont
élevés... Sans vouloir non plus être alarmiste, j'imagine, que ce doit être un combat de tous les jours.
Tu me rappelles mon état d'esprit au moment où j'étais moi aussi dans le combat. Je trouve ça génial de garder une telle force face à cette saloperie.

Je souhaiterai te demander un petit service, si tu le veux bien, est-ce que tu peux nous parler un peu plus de ta CHIP ? Est-ce qu'aprés l'opération, les médecins étaient plutôt positifs ? est-ce
qu'ils avaient des doutes ?

Je réponds à beaucoup d'internautes sur mon expérience de la CHIP qui a été un succés. Mais objectivement, il faudrait aussi parler des autres suites possibles.

Bon courage à toi,

Amandine


sylou 24/01/2010 15:25


Je suis Sylou la bretonne,j'ai fait une erreur en mettant mon sur le dernier message. Cancer de Colon 4 intervention et CHIP en février.
Je tiens avec beaucoup de vitamine C 1 comprimé le matin, 1 à midi, du miel des protéines, j'ai essayé et je vais reprendre l'alimentation végétarienne, mais en ce moment aucun fruits et légumes
alors trop difficile. des jus de raisin sans fibre, chaque matin jus d'orange passé au chinois,poissons en papillote des oeufs de la viande blanche pour l'apport en protéine. De l'air frais chaque
jour même sur un banc, pour respirer et vider la tête.Ayant une anastomose très rétrécie fin du colon plus petit qu'un crayon gris.Manger oui, mais ensuite traitement, movicol ,forlax et j'en
passe, sinon état d'occlusion.jamais l'esprit serein. Bon courage


serve.s 23/01/2010 09:44


Bonjour la parisienne, bravo oui le sport aide et vide la tête, j'essaie chaque jour même en sortant de chimio, "15, 30 à minutes de marche et les jours suivant je trottine suivant la forme. Pas de
record de temps à battre à présent, le plaisir d'être bien après une bonne douche, d'être mieux dans son corps et sa tête et de faire remonter les globules.. Comment vas tu aujourd'hui?


Amandine 24/01/2010 14:37


Bonjour,

J'envie ta volonté et ta "forme physique". Je serai incapable de te suivre !!
Je suis maintenant à l'écoute de mon corps, et je sais qu'il me dit qu'il n'en est pas capable avec ou sans entrainement ! Je pense que je me nourris mal. Ma 1ère résolution pour 2010 et de
reprendre du poids et des forces pour avoir une activité physique minimale.

Car oui, quand je me suis préparées pour la Parisienne, j'avais de trés bonnes sensations, le plaisir de l'effort, de sentir son corps vivant, l'endorphine, la bonne fatigue qui endort. 

Ce sont des plaisirs que je cherche à retrouver, j'ai repéré des courses à pieds (du type de la Parisienne) qui auront lieu au printemps, j'espère que je pourrais les réaliser.

Pour quel cancer es-tu soigné ? à quel rythmes sont tes chimios ? C'est plutôt rare de pouvoir faire autant d'efforts aprés les traitements ? Peux-tu nous parler de ton cas ?
Je pense que ça peut intéresser les visiteurs du blog de savoir qu'il est possible de garder des activités physiques quand on a des chimios.

Bon courage,

Amandine


bridget 30/09/2009 16:11


merci pour ton message,je te rassure mais aujourd'hui j'ai le moral et ne veux surtout pas que la maladie prenne le dessus.Après une baisse de moral cet été à la reprise de la chimio, ça a été dur
mais je crois que nous en passons tous par là mais j'ai repris le dessus je vis tout à fait normalement ma chimio est très bien surpporté et si je ne faisais pas d'analyses je ne saurai pas que je
suis malade.
Malheureusement, de temps en temps quand les marqueurs montent çà nous rappelle à l'ordre
Assez parler de moi, ou en es tu aujourd'hui
et merci encore de pouvoir en parler


Gouttas Brigitte 30/09/2009 11:04


j'ai 51 ans et j'ai un cancer d'origine ovarienne étendue au péritoine .Subie une chip en Juin 2008, et depuis Mai 2009 récidive avec quelques ganglions abdominales donc je retourne en chimio 3
séances cet été qui n'ont donné aucun résultat donc chngement de protocole avec carboplatine +caelyx j'ai fait la troisième cure la semaine dernière attend maintenant que les marqueurs descendent.
Je vois que tu vis cette maladie depuis des années comment vas tu aujourd'hui peux t'on ancore avoir de l'espoir Je tiens le cap et garde le moral je crois que ça aide à la guérison Donnez moi des
nouvelles Merci Bridget


Amandine 30/09/2009 13:02


Bonjour Bridget,

Je comprends qu'il peut être difficile de garder le moral quand les récidives font surface. Maintenant, quoiqu'il m'arrive, j'ai un seul cheval de bataille : je profite de la vie.

Je ne sais pas comment tu endures les chimios, si je peux t'apporter un conseil : c'est de vivre normalement en dehors des chimios. "Normalement" est peut-être mal choisi. Moi même, je ne cherche
pas une vie normale, mais une vie sans douleur. Donc bien sûr il faut garder l'espoir de s'en sortir, mais il ne faut pas oublier de vivre les instants présents.

Si en plus, psychologiquement, on prend le dessus sur la maladie, c'est une grande bataille de gagnée.

Tout ça, ce sont de biens jolis mots, mais concrétement, si tu as besoin de parler, si tu as une baisse de moral, n'hésite pas à écrire sur le blog ou à m'écrire directement.
L'écriture du blog m'a beaucoup aidé à me situer par rapport à la maladie, ça m'a aidé à prendre du recul. Je me suis posée de simples questions (comment ai-je pris l'annonce ? pourquoi j'avais ces
sentiments à ce moment ? Qu'elle est ma réaction face à telle chose ? etc...)

Beaucoup de courage et de bonheur à toi. N'hésite pas toi aussi à nous donner de tes nouvelles.

Amandine