Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Tam-Tam :

  • : JF 24 ans partage expérience du cancer
  • : J'ai eu en octobre 2005 un cancer du côlon. Je suis en rémission depuis une CHIP en janvier 2007.
  • Contact

Rechercher

24 janvier 2007 3 24 /01 /janvier /2007 15:35
Amandine célèbres:

C'est le prénom porté, notamment, par le premier bébé éprouvette de France, né le 24 février 1982 à l'hôpital Antoine Béclère de Clamart (Hauts-de-Seine). La fécondation in vitro fut réalisée par le biologiste Jacques Testart, le gynécologue obstétricien René Frydman et le chef de service Emile Papiernik, qui l’ont présentée à la presse.

[http://fr.wikipedia.org/wiki/Amandine]


Voila, c'est une histoire que j'aime bien raconter. Grâce à Amandine, il y a eu beaucoup d'autre Amandine en 1982. Mais moi, je suis née un mois avant elle, donc je me dis que j'ai été la première des Amandine de 1982!

La coïncidence est que j'ai pris rendez-vous avec le Professeur Frydman.

Je vous rappelle les derniers faits: on doit me retirer les ovaires pour être sûr d'enlever tout risque de récidive.

Donc mon chirurgien m'a mis en contact avec l'hopital Beclere, en vue d'une cryoconservation ovarienne. En clair, les ovaires retirés seront congelés pour être utilisés plus tard.

Je n'ai pas vu le Pr Fridman, mais son assistante. Je lui ai donc expliqué mon cas et voila les possiblités qui me sont offertes:

  • On congèle du tissus ovarien. Dans quelques mois, lorsque mon état de santé sera stabilisé et qu'aucune récidive n'aura été révélée sur  le tissus congelé, on réimplante ce tissus au niveau du bras, afin de remettre en route mes hormones. Car sans mes ovaires, je serai ménopausée. (Attention à mes sautes d'humeur!!!) Ensuite, si le cycle se remet correctement, on peut essayer de faire produire un ovocyte par mes ovaires (placés dans mon bras...). Prendre du sperme de mon conjoint et implanter l'embryon dans mon utérus. Et la je pourrais avoir une grossesse comme tout le monde. Cependant, il n'existe que 2 bébés au monde nés dans ces conditions. J'aurais peut être le 3è ou le 4è!!!

  • Sinon on peut me prélever tout de suite (avant de retirer les ovaires) un ovocyte fécondable. Que l'on féconde et ensuite on congèle l'embryon pour une implantation d'ici quelques mois. Le soucis, c'est d'avoir un ovocyte fécondable. Je pense que je suis quand même pas si mal foutue, car mon cycle n'a pas été touché par mes séances de chimio. D'ailleurs, en général, on prélève un ovaire avant de débuter la chimio, au cas où celle-ci détruit le cycle ovarien. Mais ça, y a personne pour le dire... Donc j'ai ete suivie pendant une semaine quotidiennement afin de détecter un ovocyte fécondable. Petite leçon de SVT: Chaque mois, plusieurs folicules sont produits à l'intérieur des ovaires. Parmi eux, il y en aura un mois qui va se démarquer des autres et qui va atteindre la taille d'environ 17mm. C'est lui que l'on appellera ovocyte et que l'on prélèvera pour une FIV (Fécondation In Vitro). Tous les jours mon folicule dominant augmentait de 1mm, malheureusement, il n'a pas grossit assez pour qu'il puisse être fécondable. Mon cycle fonctionne mais les folicules produits ne sont plus assez gros pour être fécondés. Donc cette solution a été abandonnée.

Pour finir, mes ovaires vont être retirés, congelés. Il faudra ensuite prévoir une nouvelle opération pour les implanter dans mon bras, opération simple mais opération quand même!!
Et je devrais sûrement suivre un traitement hormonal.

Moi qui pensait que j'allais pouvoir oublier cette période de ma vie...
Ce qui m'embête surtout c'est que je ne suis pas seule à subir les conséquences de l'ablation de mes ovaires. Pour mon compagnon, ça implique de ne pas pouvoir faire un bébé comme tout le monde. D'un coté, ça va me faire bizarre d'être ménopausée à 25 ans, mais de cette façon, je ne pourrais pas me repprocher de donner mes mauvais gènes à mes enfants.
Et puis, on m'enlève mes ovaires, pas mon utérus! Je peux encore porter un enfant dans mon ventre!
Je vous dis ça, mais si ça se trouve mon utérus aussi devra être retiré, mais ça c'est une autre histoire!


PS : ça me fait tout bizarre de vous parler de mes ovaires et de mon utérus!!!

Pour info:
En 1998, 13 453 enfants avaient vu le jour en France grâce à la fécondation in vitro, soit 18 % du total des naissances. Selon la formule consacrée, "les enfants se portent plutôt bien" puisque, plus attendus et donc plus couvés, ils sont bien meilleurs à l'école. Selon la première étude réalisée sur 422 enfants de 6 à 13 ans, nés par FIV dans le service du Pr Frydman, 2 % sont surdoués, 6 % ont un an d'avance et 48,6 % sont en tête de classe.

[www.infobebes.com]

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine - dans Concernant ma CHIP
commenter cet article

commentaires

uguetta 30/01/2007 23:34

courage, tu vas y arriver.... et après tout sera comme avant ou presque, heureusement que les techniques médicales ont fait de grs progrès !!!
Tu as assezde force je le sens
Tu sais, moi quandj'a eu mon cancer, j'ai surtout culpabilsé...
je 'm'en voulaisd'être malade et là, la psy m'a été d'un grand secours..

Anna 30/01/2007 15:24

Je n'arrive pas encore a y croire,
je vien de te trouver toi amandine et ton Blog qui raconte ton histoire, qui est la même que la mienne.
J'ai 22 ans et j'ai appris l'an dernier mon cancer des ovaires.
Tu va me dire que l'on a pas le même cancer mais les interventions sont les mêmes,
on ma posé une stomie au moi d'avril dernier,et l'on m'a retirée les ovaires et l'uterus en aou,après 2 fois 4 cures de Chimio
Je rentre lundi prochain, pour une CHIP, et je me rejouis de te savoir en bonne santé.Car les indications de mon médecin me font plus peur qu'autre chose.
Sa citation sa passe ou sa casse m'empeche de dormir.
Merci d'avoir ouvert ce Blog, j'espere que tu va bien, je ne pense pas avoir beaucoup de tes nouvelles avant ma CHIP.
Tiens le coup, bon courage, a bientôt.
Anna

Amandine 31/01/2007 23:15

Coucou dit moi si ta chip sera à l'IGR, dans ce cas, j'essaierai de venir te voir.Ton médecin à raison "ou ca passe ou ca casse". Moi aussi on me l'a dit, mon chirurgien s'appuie beaucoup sur le fait qu'une personne sur deux survie 5 ans après l'opération et ces personnes ne sont pas n'importe lesquelles, ce sont les jeunes qui ont plus de force pour subir ce genre d'intervention.Je te souhaite beaucoup de courage et je ne doute pas que tu en ais.

Nicolas 29/01/2007 23:17

Bonsoir,Voici quelques très rapides nouvelles :Au vu de l'intervention chirurgicale qu'elle a subit, elle va très bien et les médecins sont confiant.Elle restera hospitalisé jusqu'au 11/02 minimum. Je laisserai Amandine vous expliquer tous les détails dès qu'elle le pourra (je ne veux dire de choses sans son autorisation).Je lui raconterai demain qu'il y a des personnes qui sont impatient d'avoir de ses nouvelles sur son blog, ca lui fera très probablement plaisir. Elle me dictera peut-être quoi écrire ici ou même peut être mieux, elle l'écrira elle même.Merci beaucoup pour elle.

Sophie 29/01/2007 21:13

Amandine (ou son ami !) on voudrait des nouvelles....

ann 29/01/2007 17:54

Toujours pas de nouvelles...