Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Tam-Tam :

  • : JF 24 ans partage expérience du cancer
  • : J'ai eu en octobre 2005 un cancer du côlon. Je suis en rémission depuis une CHIP en janvier 2007.
  • Contact

Rechercher

15 décembre 2006 5 15 /12 /décembre /2006 18:08
Me revoilà !! Comme promis, je vais vous expliquer le déroulement d'une chimio.

1. Préparation de la chimio, la veille au soir :
Donc, d'abord, la veille, je prépare les médicaments et les aliments qui me donneront envie.
Les médicaments que je dois prendre sont des anti-émétiques. Ils sont censés diminuer les nausées. Jusqu'à présent, je n'ai pas vraiment remarqué de diminution, mais je les prends quand même !!
Et puis je dois mettre 2 patchs. Ils anesthésient la peau avant une piqûre. Et bien sûr, j'ai mes petits granulés d'homéopathie que je prends quand j'y pense!

En plus, de tout ça, je me prépare une réserve de gâteaux, yaourts et fruits qui me feront envie. Suivant, la période de l'année, mes envies ont changées. Au tout début, je mangeais des carottes pour diminuer les nausées. Ensuite je suis passée aux pommes. Pendant l'été, les glaces à la vanille me faisaient beaucoup de bien. Et actuellement, je mange des mandarines et des M&M's !!!



2. Avant le début de la cure :
Quelques jours avant chaque cure, je fais une prise de sang, pour voir si mes globules blancs, mes globules rouges, ou mes plaquettes sont assez nombreux pour que je puisse subir une chimio. Je n'ai jamais trop compris quelles étaient les lignes importantes, mais jusqu'à présent, je n'ai jamais eu de soucis par rapport à ces résultats.

Le matin, je mets mes patchs, j'avale mes médicaments une heure avant le début de la cure. Malheureusement, pour cette dernière cure, j'ai tout oublié !!! En fait, j'avais des rendez-vous avant la cure, donc exceptionnellement, je devais la commencer en début d'après-midi alors que d'habitude, elle débute le matin. Donc sans m'en rendre compte, j'ai oublié toutes mes habitudes. J'ai bien pensé à prendre mes médicaments sur moi pour les prendre, mais je les ai ensuite oubliés.
J'arrive à l'hôpital de jour, je dépose mon carton de circulation, sur lequel est noté les rendez-vous de la journée. Je vais m'asseoir en attendant qu'une infirmière vienne me chercher pour débuter ma chimio. Pour me mettre en condition, j'imagine dans ma tête le déroulement de la chimio. C'est un truc que j'avais entendu à la radio, un champion de tennis expliquait qu'il s'imaginait jouer la finale la veille, pour diminuer son stress. Et la, je me rends compte que j'ai oublié de mettre mes patchs et de prendre mes médicaments. C'est trop tard !! Le temps que les patchs agissent, je serai déjà piquée. Je prends quand même mes médicaments. Mais je suis dégoûtée, je prends tellement de temps pour tout préparer, que lorsque j'oublie quelque chose, je m'en veux énormément.

3. Une cure de chimio :

Donc, une infirmière vient me chercher pour m'installer dans une chambre. Si le traitement est long on a la chance d'être dans une chambre seule avec un lit, sinon on a droit a ce type de fauteuil :
Ma cure dure en moyenne 2 heures, je n'ai pas le temps de trouver le fauteuil inconfortable !






Avant de commencer la cure, il faut que je sois branchée. Avant d'avoir commencé mon traitement de chimio, un chirurgien m'a implanté un PAC (Port A Cathéter).
 port-a-catheter.jpg
Port inserted in vein for chemotherapy

A Port
B Catheter [tubing]
C Subclavian vein
D Superior Vena cava
E Pulmonary vein
F Aorta
G Heart

Ce PAC permet d'injecter dans les veines le produit de chimio, sans avoir à utiliser les veines du bras. D'ailleurs, lorsque je fais une simple prise de sang, je sens passer l'aiguille beaucoup plus qu'au début. D'après les infirmières, l'élasticité et l'épaisseur de mes veines ont changées à cause des chimios. Les infirmières sont obligées de forcer un peu pour que la piqûre entre dans mes veines !

Voici l'aiguille à laquelle je suis branchée (un des patchs que je mets permet d'anesthésier mon PAC):
Dehors :
et dedans :    

Voila, je suis branchée, maintenant, il faut faire passer tout le protocole de chimio. Les produits arrivent de la pharmacie dans des pochettes :

Un des produits que l'on m'injecte provoque des spasmes à l'estomac, pour diminuer les douleurs j'ai droit à une piqûre intramusculaire! Je n'ai jamais eu vraiment mal au ventre, mais cette piqûre est toujours administrée avant le début de la cure. Et je crois que la piqûre doit faire plus de mal que les spasmes !! Cet été quand j'ai repris mes cures alors que ce n'était pas vraiment prévu, j'ai eu du mal à accepter cette piqûre. Avant même de la voir, j'étais en stress. Une fois, j'ai même demandé à une infirmière de me tenir la main !!! Depuis ce moment-là, j'ai cherché à maîtriser mon stress avec l'auriculothérapie, ou la relaxation. Maintenant je me mets un patch sur la cuisse pour anesthésier un peu la peau. Et je prends sur moi pour me relaxer. Je me suis rendue compte, que plus je stressais et plus je me contractais et plus le produit faisait mal. Vous allez rire, mais la piqûre qui me fait si mal n'est pas plus grande que ça :

Lorsque tous les produits sont passés, il en reste un qui doit être injecté pendant 48h. Je suis alors appareillée à une pompe, elle est programmée pour faire passer les 100ml de produit sur 48h. Je rentre chez moi avec, et lorsque le produit a fini de passer la pompe sonne, je l'arrête et j'appelle mon infirmière pour qu'elle me débranche.

J'ai oublie de prendre la pompe en marche, mais voici a quoi elle ressemble quand je suis débranchée, la partie supérieure, c'est la pompe, la partie inférieure c'est le produit et à droite, la pochette pour la ranger. C'est un vrai boulet que je traîne derrière moi pendant 48h !!


Voilà, c'est à ça que ressemble mes cures de chimio! Et je suis vraiment contente que ce soit fini!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dany 19/12/2006 13:35

ouah! j'espère que tu ne verras plus jamais ces vilains engins... Est-ce qu'on ta enlevé ton PAC? Bonne récupération.

Amandine 22/12/2006 23:43

J'espère aussi!!Je garde le PAC un an aprés la fin des traitements, on sait jamais, je peux en avoir de nouveau besoin plus vite que prévu!!