Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Blog Tam-Tam :

  • : JF 24 ans partage expérience du cancer
  • : J'ai eu en octobre 2005 un cancer du côlon. Je suis en rémission depuis une CHIP en janvier 2007.
  • Contact

Rechercher

3 mai 2007 4 03 /05 /mai /2007 17:52
Voila, je reviens d'un rendez-vous avec le psy. Et le verdict est tombé, je suis en dépression.

J'ai vu tous les medecins possibles et fais les examens nécessaires. Tous les résultats sont normaux. Pour mon grand malheur... Je sais, je n'ai pas le droit de dire ça, je suis contente d'être en bonne santé, mais j'aimerais voir un truc qui dit : "ah! c'est pour ça que je suis fatiguée, mon taux de machin est beaucoup trop bas"...

Pour mon psy, c'est donc une dépression, et c'est complétement normal. Je suis constamment dérangée par mes intestins et ça me rappelle sans cesse le prix que j'ai eu à payer pour ma guérison.

Aprés tout, pourquoi pas! je peux maintenant dire que ma fatigue est due à cette dépression. J'attends de voir mon medecin traitant qui va devoir me prescrire des antidépresseurs.
En fait, je suis partagée entre le fait d'avoir (peut être) trouvé la cause de ma fatigue et le fait que cette cause soit une dépression.  Oui, aprés tout, que je prenne un comprimé de fer ou un antidépresseur, ça reviendra au même!

C'est juste que ça fait bizarre de me dire que je fais une dépression et que je ne m'en suis pas rendue compte. J'en ai parlé à tout le monde, et tout le monde me dit que si je faisais une dépression je serais plus triste que ça. Mais, de la même façon, que rien ne montrait que j'étais soignée pour un cancer, maintenant rien ne fait apparaître que je suis depressive.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amandine - dans Ma dépression
commenter cet article

commentaires

louloute251105@hotmail.fr 26/01/2010 21:04


amandine,ma maman doit subir ne chip le 15 mars je ne vis plus j'ai peur de la voir souffrir ou de la perdre comment puis je l'aider je me sens impuissante merci pour tout j'espere que tout va bien
pour toi maintenant
lou


Amandine 31/01/2010 18:04


Bonjour,

Ce ne sera pas un moment facile à passer.

Si on lui propose une aussi lourde opération, c'est que les medecins estiment qu'elle est une bonne candidate pour la réussir.

Ce doit être difficile de faire partie de l'entourage d'un malade, quoiqu'il se passe, on ne peut pas partager leur douleur et leur mal-être.

Pour ma part, j'étais trés bien entourée, je ressentais souvent le sentiment qu'ils ne pouvaient pas m'aider, qu'ils ne pouvaient jamais comprendre mes besoins et mes douleurs. Malgré cela, seule
leur présence me rassurait et je me sentais moins seule face à la maladie.

Je n'ai pas d'autres conseils que de faire savoir au malade, que quoi qu'il se passe, on est là, à coté. Que le malade n'a rien d'autre à s'inquiéter que de son bien-être et sa remise en forme.

La CHIP est une trés lourde opération, les medecins proposeront des anti-douleurs si besoin. Pour ma part, la convalescence de la CHIP a été plus longue que la remise en continuité de mon côlon,
mais j'ai plus souffert de la remise en continuité.

Bon courage à toi et à ta maman.



esmaelle 06/05/2007 12:59

J'ai également fait une depression (hospitalisation en HP 2 semaines) + beaucoup de traitement anti-depresseur différents dont un expérimental et le vrai signe que moi j'ai eu c'était une grande fatigue, je ne voulais et n'arrivais plus rien à faire. Alors que j'ai 2 enfants et que je travaille. La cause réelle je ne sais pas. Je n'ai pas eu de grave maladie, j'ai accompagné ma belle-soeur dans la sienne (hémorragie cérébrale + handicap moteur et mental) mais pas facile d'admettre que l'on a craqué alors que l'on se croyait plus forte que cela. J'ai continué à travailler mais avec beaucoup de mal. Mon patron (un neurochirurgien) ne me connaissait pas avant donc ma depression donc il ne savait pas qu'avant de deprimer j'étais plus joviale et surtout très bavarde. Pendant environ 2 ans je parlais uniquement pour dire bonjour, merci, svp, les politesses de base mais je n'arrivais pas à parler, même si j'essayais. Je passais mon temps où je ne travaillais pas à dormir même si je ne pouvais pas vraiment le faire à cause des enfants et de ce qu'il fallait que je fasse. J'ai été en arrêt malaide en tout et pour tout une fois 1 mois (hospitalisation é semaines + repos à la maison 2 semaines) et une fois 6 semaines(pour le protocol expérimental de l'anti-depresseur) Sinon
Tout mon entourrage en a été chamboulé forcément. J'ai aussi eu des passages avec alcool + médocs mais heureusement tout cela est derrière moi depuis on va dire 1 an. Je suis de nouveau devenue la bavarde qui ouvre sa gueule pour dire trop de connerie et qui parle parfois avant de réflechir.
C'est pas facile mais on s'en sort. Les psy moi j'ai arrêté car j'ai jamais trouvé la personne qui me convenait vraiment. J'ai eu à un moment donné une psychologue hyper bien mais malheureusement elle a eu un accident de voiture et est décédée dans la suite.
Courage mais soyez optimiste un jour (on ne sait jamais quand) ça ira mieux. Vous serez à nouveau en forme autant par rapport à votre cancer qui est derrière vous j'en suis sûr et par rapport à la depression.
Je pense que le corps et l'esprit sont liés et votre corps a été malmené et l'esprit ne peut pas toujours suivre, normal, vous n'êtes pas non plus une extra-terrestre et faut bien arriver à supporter psychologiquement tout ce que vous avez traversé.
Biz

dany 05/05/2007 13:50

Après mon infarctus j'étais dans le même état que toi... Et le psy m'a dit que c'était normal, après une telle tension. J'ai été aidée par quelques médicaments à dose lègère et très rapidement tout est redevenu normal. Maintenant même en allant mieux, je vais toujours voir régulièrement mon psy... Courage ! tu vas aller mieux...

pkdille 04/05/2007 10:56

L'important, en effet, et de savoir d'où provient toute cette fatigue, et donc de pouvoir agir en fonction.
Je crois qu'il n'est pas rare de faire un dépression après de telles épreuves, et tout le courage dont tu as fait preuve jusqu'à maintenant a du pomper pas mal de ton énergie.
Mais, tu vas te rétablir ... j'en suis certaine

Julien 04/05/2007 02:29

Il va donc falloir faire une cure du "Parrain" pour se soigner maintenant... :-D